La madeleine de Proust

Et dire que depuis notre arrivée ici, je me demandais quel était donc cet étrange arbuste qui parvenait à survivre parmi les mauvaises herbe...

Et dire que depuis notre arrivée ici, je me demandais quel était donc cet étrange arbuste qui parvenait à survivre parmi les mauvaises herbes. J'ai même hésité à le tailler. Mais ces derniers jours, il a fleuri et c'est à ce moment qu'il a enfin révélé son identité . Il m'a suffit de humer son parfum, pour que me reviennent les douces effluves du Chèvrefeuille. Sa simple vue n'évoquait rien en moi. Mais ce parfum! Rien ne pourrait m'ôter le souvenir de ces moments durant lesquels, blottie contre elle, s'associaient l'odeur de son parfum de Chèvrefeuille et la chaleur réconfortante des bras d'une maman.
Une douce réminiscence à partager ici. Une de mes madeleines de Proust...









 © Les petites choses de la Madame.






You Might Also Like

6 commentaires

  1. Lovely colours, lovely memories! /maria x

    RépondreSupprimer
  2. Cette odeur est un bonheur. Et le réveil des sens, des sensations, des senssasouvenirs, hum.......

    RépondreSupprimer
  3. Les souvenirs qu'amènent les odeurs sont tellement puissants...ils enveloppent.

    RépondreSupprimer
  4. Aaaaaah j'aime beaucoup aussi le chèvrefeuille. dans mon jardin, j'en ai deux mais ils se font attaquer chaque été par je sais pas trop quoi ... Heureusement, ça ne les empêche pas de fleurir et sentir si bon ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je découvre depuis peu les joies des insectes divers et voraces.
      Ils m'en ont déjà fait voir de toutes les couleurs...mais comme toi la végétation résiste malgré tout ;-)

      Supprimer
  5. L'odeurs du chèvrefeuille... <3

    RépondreSupprimer

Flickr Images